content top

CHALETS EN BOIS : CONSTRUCTION DURABLE

Les constructions en bois sont trop peu utilisés alors qu’elles apportent tellement d’avantage comparés aux constructions plus traditionnelles et même sur le long terme en termes d’économie au niveau de l’achat de l’habitation ainsi qu’aux économies d’énergies par la suite. C’est pour cela que de plus en plus de personnes s’intéressent pour faire construire des chalets en Haute-Savoie, comme résidence principale ou secondaire.

 

Un isolant exceptionnel et économie d’énergie

Certains matériaux de construction tels que l’acier, des matériaux inorganiques non combustibles, se dilatent lorsqu’ils sont chauffés, ce qui peut affaiblir et effondrer la structure. Le bois réagit presque en face de cela. Lorsqu’il est chauffé, pas excessivement à une température combustible, le bois se dessèche et devient encore plus difficile.

Si on compare, le verre conduit la chaleur 23 fois plus vite que le bois, le marbre 90 fois plus vite, et l’aluminium 7000 fois plus vite.

Cela signifie moins de « fuite » d’énergie d’une maison. Si vous voulez que la chaleur ou la fraîcheur reste dans votre maison et que vous souhaitiez dépenser moins d’argent pour le chauffage ou le refroidissement, le bois est l’alternative à la brique, au béton ou à la pierre. Par rapport aux autres matériaux de construction, le bois est l’option de choix économique. L’utilisation du bois permet d’économiser sur les factures de chauffage et l’utilisation de cadres en bois dans les structures est économe. Le bois se dilate légèrement lorsque l’humidité de l’air tombe en dessous de 0%. Toutefois, cela n’affectera pas les constructeurs, car même dans les climats les plus arides, l’humidité ne descend pas en dessous de 5%.

Donc la meilleure solution est bien d’avoir son propre chalet en bois à Saint-Gervais ou encore à Combloux, pour profiter aussi du ski.

 

Construction durable

Faux mythes sur les maisons en bois, ce sont des habitations finalement très durables.  Alors que certaines des maisons en béton tant admirées et solides sont sur le point de s’effondrer après 40 ans, on trouve dans les pays du nord de l’Europe des maisons en bois habitées après 200 ans d’existence. Les incendies : ce qui provoque habituellement un incendie dans une maison se trouve à l’intérieur : un mégot mal éteint, un court-circuit et ce qui brûle, ce sont les meubles intérieurs, le risque d’incendie est donc le même. S’il ne s’éteint pas bientôt, le bois brûle mais très lentement. Le pire, c’est qu’elle soit réduite en cendres si elle ne s’éteint pas rapidement, mais dans une maison en béton, les températures élevées provoquent des fissures ; il est donc possible qu’elle renverse la maison. Ce qui représente malgré tout un avantage de type sécuritaire aux habitations en bois.